Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

  • img_slider_1.png
  • img_slider_2.png
  • img_slider_3.png
  • img_slider_4.png
  • img_slider_5.png
Menu

L'ONG

N.D de Charité du Bon Pasteur s’est affilié à l’Organisation des Nations Unies à New York, à Genève et à Vienne en tant qu’Organisation non gouvernementale (ONG) dotée du statut consultatif auprès de l’ECOSOC (Conseil économique et social).

Le principe de cette affiliation est de servir notre mission de réconciliation, en particulier dans son orientation qui s’intéresse aux femmes et aux filles. Par le biais de cette collaboration, nous travaillons à provoquer le changement de toute condition qui condamne les individus à vivre marginalisés. En nous affiliant aux objectifs de l’ONU, nous cherchons à rendre grâce aux pauvres et aux opprimés, éveillant le monde à la dignité et la valeur de chaque personne.

Représentée à New York

La représentante ONG à New York suit tout ce qui concerne les femmes (CEDAW, CSW), les jeunes filles (WGG), le trafic des êtres humains ainsi que le développement social (pour lutter contre la pauvreté écrasante). Elle travaille avec les autres ONG pour faire entendre la voix de la société civile à côté de celle des États membres et s’efforce de faire remonter ce qui se passe sur le terrain là où les sœurs et les laïcs du Bon Pasteur travaillent à l’autonomisation des femmes et des filles, à la sensibilisation des familles, à faire prendre conscience aux gouvernements des disparités hommes/femmes et des pratiques traumatisantes qui ne permettent pas aux femmes et aux filles d’être vraiment elles-mêmes et de prendre pleinement leur place dans la société.

Représentée à Genève

La représentante ONG à Genève travaille au Conseil des Droits de l’Homme, à la CEDAW et au Comité pour les Droits de l’Homme, spécialement en ce qui concerne les droits des femmes et des enfants, pour tous les pays où le Bon Pasteur est présent à l’international.

Représentée à Vienne

La représentante ONG à Vienne suit ce qui concerne la Traite des Personnes, puisque ce phénomène est rattaché au Bureau des Drogues et Crimes, qui est situé à Vienne. Ce Bureau est relativement nouveau, ce qui fait que les événements le concernant sont répartis dans le temps. Mais on vient du monde entier pour travailler ensemble à faire diminuer ce fléau et aider à la prise de conscience de tous de la violation flagrante des Droits Humains dans ce processus. De nombreuses ONG laïques et/ou religieuses luttent contre la pauvreté, l’illettrisme, sources de vulnérabilité des femmes et filles à la Traite des Personnes. Les gouvernements créent eux aussi des structures entre pays d’origine et de destination, pour mieux répondre à ces manques et réunir les efforts visant à éradiquer la Traite.

Photo : Soeur Yolanda Sanchez, représentante principale de l'ONG à Genève était présente à la COP 21

Blog de Sr Marie Hélène Halligon