Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Menu
  • img_slider_1.png
  • img_slider_2.png
  • img_slider_3.png
  • img_slider_4.png
  • img_slider_5.png

Pèlerinage des migrants à St Anne d’Auray

Cette journée de pèlerinage à Sainte Anne d’Auray fut une belle initiative de la Pastorale des Migrants du grand Ouest ! Au départ d’Angers, deux cars dont treize personnes hébergées à N.D de Charité du Bon Pasteur sont de l’aventure.

Joie de vivre une journée fraternelle dans une démarche spirituelle. Joie de prier ensemble, de se rencontrer, de partager.

Ce jour, nous avons vécu l’expérience d’une « Église sans frontière, Mère de tous ».

La découverte de Ste Anne, de son message pour tous aujourd’hui,  Patronne des marins et des familles nous accompagne  aujourd’hui dans les difficultés, les tempêtes de nos vies. Nous avons été invités à prier pour nos familles et à les lui confier .. A travers la figure d’ Yves Nicolazic, elle nous fait comprendre que tout peut renaître dans notre vie, dans la vie de tous ceux et celles qui sont présents aujourd’hui à Ste Anne et de ceux et celles que nous avons laissés dans notre pays.

Monseigneur Le Saux, évêque du Mans (originaire de la région de Ste Anne d’Auray) a exprimé sa joie d’être avec nous . il nous a invités à méditer sur le sens du pèlerinage.

 Venir en pèlerinage,

  • c’est revenir au Christ,
  • c’est se réapproprier le choix de la charité,
  • c’est être missionnaire

C’est, là où nous sommes, renouveler notre rencontre avec le Christ, se laisser rencontrer par Lui, le laisser entrer chez nous ! Tout au long de cette journée, nous avons été invités à vivre la fraternité, à nous réapproprier le choix de la charité et à « être des îlots de miséricorde dans notre monde d’indifférence »  comme nous y appelle le Pape François .

 Des échanges et des confidences sur le chemin du retour :
« Merci de nous avoir offert cette journée …. Aujourd’hui, je n’ai pas pleuré….. J’étais dans la joie… Je n’ai pas pensé à mes problèmes, à ma situation, à mon avenir ».

« C’est une grande joie pour moi que cette journée de pèlerinage…. Je ne connaissais pas Ste Anne ; maintenant je sais que je peux la prier, que je peux tout lui confier, comme à une mère »

Puisse cette journée être pour ceux et celles qui l’ont vécue, une lumière sur leur chemin, une étoile dans leur nuit !

 

Sr Annie Golas