Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

  • img_slider_1.png
  • img_slider_2.png
  • img_slider_3.png
  • img_slider_4.png
  • img_slider_5.png
Menu

Ouverture du musée à Angers, une oeuvre missionnaire

Si les sœurs de N.D. de Charité du Bon Pasteur sont convaincues du caractère exceptionnel de la vie de leurs fondateurs et de leur engagement auprès des jeunes filles et des femmes en difficulté, leur témoignage ne pouvait rester seulement une affaire interne à la congrégation, ni à l’Église. Les saints et les saintes sont donnés au monde pour dire quelque chose de l’amour de Dieu et de la force de l’Évangile pour humaniser la vie des personnes et les structures sociales. Ouvrir un musée, qui va rendre compte de l’engagement d’un homme et d’une femme au service de la condition féminine de leurs temps et dont l’œuvre se développe aujourd’hui encore aux quatre coins du monde, est profondément une œuvre missionnaire.

Ouvrir à tous ce musée sur les pas de Jean Eudes et Marie-Euphrasie Pelletier, c’est faire découvrir aux visiteurs le témoignage de deux personnes qui, forts de leur foi en un Dieu proche des plus petits et des laissés pour compte, travaillent à une plus grande dignité des femmes et ouvrent des chemins nouveaux au service de la condition féminine. Aujourd’hui dans le monde, d’autres religieuses, partageant la même foi que leurs fondateurs, tracent à leur tour des chemins au service des femmes de notre temps, sur tous les continents. C’est un témoignage de foi qui est ici en jeu… le musée, loin d’être une collection de vieux objets-souvenirs, est une invitation pour ses visiteurs de tous horizons de prendre conscience que l’Évangile, hier comme aujourd’hui, est un moteur puissant au service de la dignité humaine, en particulier dans les périphéries où la dignité de la femme est encore bafouée.

Un parcours vivant et événementiel

Le parcours muséographique s’étend sur trois niveaux et présente plusieurs sujets, grâce à des objets, documents, images et du contenu audio-visuel.

- Le contexte local de l’implantation des sœurs à Angers et le site de la manufacture d’indiennes (cotons imprimés) de Tournemine ;

- Les débuts de la congrégation, ses fondateurs St Jean Eudes et Ste Marie-Euphrasie ;

- La vie quotidienne des religieuses au XIXe siècle et les changements du milieu du XXe siècle ;

- La mission des sœurs auprès des femmes et jeunes filles en France et dans le monde des origines à aujourd’hui ;

- NDC du Bon Pasteur, une ONG présente dans le monde aujourd’hui depuis 1996

Des expositions temporaires pourront être également organisées. Une première est actuellement présentée sur le thème « Les loisirs chez les jeunes filles du Bon Pasteur - Années 1950 à 1990 ».  Cette exposition permet de découvrir que les loisirs ont toute leur place dans la vie des jeunes pensionnaires du Bon Pasteur. Des réponses pourront être apportées sur la nature des activités proposées, leur fréquence et les évolutions apparues au cours de la seconde moitié du XXe siècle.

Plus d'infos, en cliquant ici.

Ouvert du mercredi au dimanche de 14h à 17h. Visite guidée à 15h.

Les groupes sont accueillis sur réservation.

Tarifs : individuels 5€ ; Hôtes Bon Pasteur Hostellerie : 3,00 € ; Groupes (de 8 à 20 pers.) : 3,00 €

http://www.bonpasteur-musee.org/