Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Menu
  • img_slider_1.png
  • img_slider_2.png
  • img_slider_3.png
  • img_slider_4.png
  • img_slider_5.png

Journée Internationale pour l'élimination de la violence à l'égard des femmes

Journée de prière pour les femmes victimes de violences - 25 Novembre 2017


S’élevant contre les violences faites aux femmes, le pape François insiste sur les fruits d’un féminisme au service de « l’égale dignité » dans le couple. « L’égale dignité entre l’homme et la femme nous pousse à nous réjouir que les vieilles formes de discrimination soient dépassées, et qu’au sein des familles un effort de réciprocité se réalise. Nous admirons une oeuvre de l’Esprit dans la reconnaissance plus claire de la dignité de la femme et de ses droits. »

A la suite de nos fondateurs, Soeurs de Notre Dame de Charité du Bon Pasteur, nous sommes engagées près des femmes victimes de victimes de violences de toutes sortes.

« Jésus-Christ est venu incarner dans le monde la tendresse du Coeur de Dieu. Il nous appelle à l’accueillir et à la partager, à nous consacrer sans réserve aux personnes blessées ou menacées dans leur dignité, en priorité aux femmes marginalisées que nous voulons reconnaitre, respecter et aimer comme des soeurs. (Constitutions Union NDC N° 35 – 36)


Seigneur, Toi qui as osé parler à la Samaritaine, Toi qui a pris la défense de la femme adultère menacée de mort, nous venons te présenter tous les espoirs qui dorment ou qui crient au coeur de millions de femmes :


Femmes victimes de la violence et des guerres,
Femmes pacifiant, sourire de Dieu.
Femmes prostituées et victimes de viol,
Femmes créatrices de beauté et d’harmonie.
Femmes qui, de gré ou de force, déchirées par l’avortement
Femmes porteuses de vie et de foi en l’avenir du monde.
Femmes opprimées par les religions, les coutumes ou les superstitions,
Femmes – prophètes qui forgent l’Histoire ; Femmes appauvries et sans emploi.
Femmes de partage et d’accueil chaleureux,
Femmes âgées et seules, malades et oubliées.
Fillettes et adolescentes, Promesse de demain,
Femmes de toutes races, Peuples et Nations
Femmes d’Action de grâces à la manière de Marie.

Amen !

Personnellement, communautairement, avec d’autres…
Nous savons combien les femmes victimes de violences doivent lutter et puiser en elles – mêmes pour garder saine leur identité profonde, reprendre leur vie en main en débit des blessures subies. Leurs marques sont souvent visibles, mais assumées, elles deviennent chemins de lumière et lieux inspirants pour nos propres traversées. Quelle expérience pouvons – nous partager ? Nous sommes en chemin avec elles avec la conviction que Dieu n’abandonne personne au bord de la route (Exode 15). Comment ces femmes sont –elles « chemin vers Dieu » pour moi ? Pour nous ? Pour Congrégation ?

 

Les soeurs de la communauté de Ruhama