Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Menu
  • img_slider_1.png
  • img_slider_2.png
  • img_slider_3.png
  • img_slider_4.png
  • img_slider_5.png

Conseil de l'Europe : des jeunes travaillent sur la Traite des Etres Humains

Au Conseil de l’Europe,  des jeunes travaillent  sur la Traite des Etres Humains avec le GRETA.

Le 18 octobre dernier, plusieurs classes d’un collège alsacien ont participé à un événement organisé par le Conseil de l’Europe pour sensibiliser à la lutte contre la Traite et l’Exploitation.

Avec d’autres, les élèves ont travaillé pendant cette année scolaire pour découvrir davantage l’existence de la Traite et ses différentes formes. En ce 19 juin, ces élèves sont venus présenter le fruit de leurs travaux devant la Secrétaire du GRETA et ses assistants, ainsi que les Associations qui étaient présentes lors de la sensibilisation (SOS-Caritas France, NDC du Bon Pasteur, Association Themis...). Chaque petite équipe de 2 ou 3 élèves est venue expliquer le travail fourni et le résultat. Après avoir visionné la présentation officielle du Conseil de l’Europe, les élèves ont parcouru le bâtiment, et traversé l’hémicycle. Au retour, un temps de questions-réponses avec les Associations, et de distribution des « récompenses » à tous les participants a été organisé.

Cliquez ci-dessous pour découvrir la vidéo de l'événement.
http://resolveuid/73851e5f18f142ba8c77ee93241f6c06

Les jeunes et leurs professeurs, qui se sont investis, ont enrôlé d’autres disciplines dans ce travail, ont été chaleureusement remercié. Ils ont été invités à être « contagieux », et à partager avec des camarades ce qu’ils ont appris, à être des ambassadeurs capables de permettre à d’autres jeunes de voir clair et ne pas se laisser séduire par des discours malsains…

L'objectif est d'atteindre davantage de personnes, Petya Nestorova (Secrétaire Exécutive de la Convention du Conseil de l’Europe sur la lutte contre la traite des êtres humains) fait le constat de la difficulté à mobiliser sur le sujet de la Traite, face auquel une attitude de déni est courante…

Ce travail est un combat de longue haleine, mais nous sommes sûres du soutien de toutes les personnes de bonne volonté qui, avec nous, veulent en finir avec ce fléau !

« …penser au marché des femmes, à la traite, à l’exploitation que l’on voit, et aussi au marché que l’on ne voit pas, celui qui se fait et ne se voit pas…" Pape François, Homélie à Ste Marthe 15/06/2018

Marie Hélène Halligon, religieuse de N.D. de Charité du Bon Pasteur